La pédagogie Montessori, ce n’est pas seulement son très beau matériel ! Et quand on est une maman ou un papa, on n’a pas forcément le temps, les moyens ou l’envie d’investir dans ce matériel. Voici 10 pistes pour pratiquer la pédagogie Montessori chez vous… et sans matériel !

  1. Laisser l’enfant faire par lui-même les petites actions du quotidien dès le plus jeune âge… se servir de l’eau, couper sa nourriture, s’habiller… La pédagogie Montessori permet à votre enfant de faire seul, de développer son autonomie et son indépendance ! Il y a de l’eau renversée, de la nourriture à côté de son assiette ou un pantalon mis à l’envers ? Est-ce vraiment grave ? Même si l’enfant prend plus de temps que nous, que l’action n’est pas parfaitement réalisée ou que l’on aimerait bien le faire pour lui, essayons de ne pas intervenir. C’est en répétant que l’enfant développera ses compétences et sa confiance en lui !
  2. Ralentir… Laissez à votre enfant le temps de mettre ses chaussures, se brosser les dents, s’habiller… L’empressement est le pire ennemi de l’autonomie de votre enfant !
  3. Ranger… Et oui, l’ordre extérieur favorise l’ordre intérieur ! Ainsi, une chambre ou une pièce à vivre rangée et propre aidera l’enfant à se structurer.
  4. Laisser l’enfant choisir son activité et le temps qu’il y accorde. Il est important que l’enfant ait la liberté de choisir ses activités afin que celles-ci aient un sens pour lui et l’intéressent véritablement. Ainsi, il en retirera tous les apprentissages qui la composent. Que ce soit les activités périscolaires ou le temps libre, laissez du choix à votre enfant.
  5. Respecter le choix de l’enfant, qui peut aussi décider de ne “rien” faire. L’enfant a besoin de faire des pauses, de rêver, de réfléchir à ce qu’il a fait ou fera (comme les adultes!). Ainsi, ne surchargez pas son emploi du temps et prévoyez de larges plages sans activités.
  6. Aménager l’environnement de l’enfant. Idéalement, l’enfant devrait pouvoir avoir accès à ses vêtements, à la vaisselle qu’il utilise, à sa brosse à dents et à tous les objets qu’il utilise au quotidien… sans vous demander votre aide. Pensez donc à installer des étagères à sa hauteur pour qu’il puisse être autonome dans la maison!
  7. Sécuriser l’environnement de l’enfant… Il devrait pouvoir toucher à tout ce qui est à sa hauteur. Imaginez le beau vase en porcelaine de tante Jeanne et votre bambin s’approcher dangereusement… Si vous souhaitez laisser votre enfant évoluer en toute liberté dans votre intérieur, mettez vos objets fragiles en hauteur, protégez les prises électriques et fixez les meubles susceptibles de basculer au mur.
  8. La motricité libre. La pédagogie Montessori favorise la liberté de mouvement. Ainsi, évitez les chaises hautes, les parcs, les poussettes, les lits à barreaux… et tout ce qui pourrait entraver les mouvements de votre enfant! Laissez-le gambader dans un environnement sécurisé.
  9. Eduquer sans féliciter ni blâmer. Dans la pédagogie Montessori, il importe que l’enfant soit autonome. Ainsi, nous évitons le jugement, positif comme négatif, qui maintient l’enfant dans la dépendance du regard de l’autre. Lorsqu’il nous tend son dernier dessin en attendant notre approbation, ou une mauvaise note, posons-lui plutôt des questions: Es-tu satisfait de toi/de ton travail? Qu’en penses-tu, toi?
  10. La bienveillance… la pédagogie Montessori est une philosophie de l’amour, alors « traitez toujours l’enfant avec la plus grande politesse et offrez-lui le meilleur de ce dont vous disposez” (Maria Montessori).