Dans la pédagogie Montessori, nous privilégions un environnement ordonné et structuré afin d’apporter ordre et sécurité intérieure chez l’enfant. J’avais à ce sujet déjà rédigé un article sur les bienfaits de l’ordre sur la sérénité de l’ambiance (à relire ici).

Bien souvent, dans notre société dite moderne, nos enfants possèdent énormément de jouets, même très jeunes. Et bien souvent également, les enfants se lassent vite de leurs jouets (parfois même quelques heures après les avoir obtenus), il y en a partout, et il est très difficile de les faire ranger. Désencombrer la chambre de votre enfant permet donc de faciliter le rangement, d’amener plus de sérénité (l’ordre extérieur amenant l’ordre intérieur) et de relancer son intérêt pour les jouets qu’il y a dans les bacs et les étagères.

Mais comment faire ? Quoi garder ? Quoi ranger ? Et quoi donner/jeter/vendre/recycler ?

Voici trois pistes de réponses :

  • Trier 

Il n’y a rien de plus frustrant que de faire un puzzle et de se rendre compte à la fin qu’il manque une pièce. Idem pour une maquette. Commencez donc par faire un tri : réparez ce qui peut l’être et jetez ce qui ne l’est pas. Faites de même pour les jeux incomplets. Déjà, avec ce premier tri, vous aurez probablement fait un gros travail et vous y verrez plus clair.

  • Donner ou vendre

Votre enfant grandit et il ne s’intéresse plus forcément à tous les jeux qu’il y a dans sa chambre. Proposez-lui de donner ou de vendre ce qui ne l’intéresse plus. Le désencombrement continue. Pour le motiver, vous pouvez élaborer des projets (que fera-t-on avec cet argent) ou le sensibiliser aux actions de générosité. Mais quoi qu’il en soit, il est important de respecter son refus de se séparer d’un jouet, même s’il ne s’en sert plus. Vous pouvez alors proposer un deal : reconsidérer le cas de ce jeu dans un temps donné (deux mois, six mois…). Même si le jeu n’est plus utilisé, il peut avoir une valeur sentimentale pour votre enfant, ne forcez rien.

  • Faire des lots

Avec ce qui reste, faites des lots. Dans plusieurs  grandes caisses, répartissez les jeux similaires, pour qu’ils ne soient pas tous sortis en même temps.

 

Avec ces trois astuces, vous avez maintenant la clé pour désencombrer la chambre de votre enfant (et pas que la sienne ! 😉 ), pour gagner en sérénité et faciliter le quotidien.