Téléphone : +352 621 233 898 • email : contact@enfance-positive.com

Reconnaître une « vraie » école Montessori

Depuis quelques mois et mêmes quelques années, des écoles Montessori fleurissent un peu partout en francophonie, avec la propagation de la pédagogie grâce, notamment, aux réseaux sociaux et internet. Beaucoup de ces écoles sont de qualité et font le bonheur des enfants. Mais il y a aussi certaines de ces écoles qui provoquent chez les familles un sentiment amer. Enseignant autoritaire et rigide, qui colle des étiquettes, menace ou impose, ou au contraire, complètement laxiste, qui créée une ambiance chaotique et bruyante, qui insécurise les enfants.

Bien souvent, lorsqu’une école ouvre ou que je visite / observe une ambiance, il y a un faisceau de pistes qui me font entrevoir la qualité de l’enseignement, et son adéquation avec les travaux de Maria Montessori. En tant que parents inscrivant votre enfant dans une école Montessori, vous n’êtes pas nécessairement formés à cette pédagogie pour reconnaître toutes ces pistes. Et même si vous avez beaucoup lu et découvert de blogs, il y a des choses importantes à reconnaître, des questions à poser, auxquelles, peut-être, vous n’avez pas pensé. La pédagogie Montessori n’est pas une méthode d’éducation, c’est bien plus. Il ne s’agit donc pas de voir si dogmatiquement, l’école correspond à une liste préétablie, mais si les éducateurs ont intégré, digéré sont en mesure d’appliquer, de vivre et de transmettre les lois naturelles du développement de l’enfant. Voici donc une liste de points importants à observer, vous permettant de savoir si vous êtes dans une « véritable » école Montessori, ou dans une école qui surfe sur la vague, « vendant » ou profitant de la pédagogie, et qui n’a de Montessori que le nom.

(Attention, cela ne veut pas dire que les enseignants ne sont pas de bons enseignants, que l’enseignement sera nécessairement mauvais ou que vos enfants n’y seront pas bien. C’est juste qu’il faut appeler un chat un chat, et offrir aux parents qui confient leurs enfants dans une école, en pensant qu’il s’agit d’une école Montessori, la transparence qu’ils méritent.)

 

  1. L’éducateur
  • Sa formation

La pédagogie Montessori étant à la mode, ce n’est pas que les écoles pour enfants qui fleurissent. Des formations sortent régulièrement et un peu partout. Si une formation de quelques jours peut être suffisante pour un parent désirant simplement en savoir un peu plus sur la pédagogie et apprendre à présenter quelques activités, elle sera tout simplement et largement insuffisante pour être l’éducateur d’une ambiance Montessori… J’ai même déjà vu des personnes prendre la responsabilité d’une classe sans même avoir suivi un seul jour de formation !

Devenir « Educateur Montessori » ne se fait pas en quelques jours. Il faut plusieurs mois (et je dirais mêmes d’années !) de formation pour comprendre toutes les subtilités de la pédagogie et prendre suffisamment de recul sur soi, ses pratiques… et sur la pédagogie. Digérer une formation est aussi nécessaire que la suivre.

Quelle formation a fait l’éducateur ? Ne vous arrêtez pas à la réputation de l’organisme, demandez combien d’heures / de jours faisait cette formation.

La pédagogie Montessori ne se restreignant pas au matériel didactique que l’on connaît, essayez de savoir (et de vérifier !) si la formation que l’éducateur a suivi comprenait l’apprentissage des lois naturelles du développement de l’enfant ainsi que la construction de la posture de l’éducateur.

 

  • Son expérience

Les éducateurs d’une ambiance Montessori sont en général (pas toujours), des personnes qui ont fait le choix d’une reconversion professionnelle. Que ce soit le cas ou non, vérifiez bien leur expérience avec les enfants. En effet, même s’ils ont une formation de qualité, rien ne vaut le terrain, l’observation et la pratique. Ont-ils été assistants avant d’être éducateurs ? Ont-ils fait des stages pratiques ?

 

  • Son attitude

En effet, même avec l’expérience et la meilleure formation du monde (une formation, c’est aussi ce qu’on en fait !), cela ne veut pas dire que l’éducateur sera en mesure d’accompagner votre enfant dans le respect des lois qui gouvernent son développement. Le facteur humain est au cœur de notre travail, nous sommes des êtres humains qui accompagnons des êtres humains. Mais l’éducateur, comme toute personne, a son histoire, ses limites. Quelle est sa vision de la « discipline » ? Comment pose-t-il le cadre ? Comment réagit-il lorsque l’enfant teste ce cadre ? Accepte-t-il de se remettre en question ? Si l’éducateur crie ou punit, c’est très mauvais signe.

 

2. L’ambiance

En tant que tel, les locaux ont une moindre importance. Bien évidemment, c’est agréable d’évoluer dans un cadre magnifique. Mais ne vous arrêtez surtout pas à ça ! Allez plus loin, et vérifiez les points suivants.

Concernant le matériel, vérifiez qu’il se trouve en bon état et qu’il est complet (le petit cube de la tour rose est le piège de toutes les ambiances !). Vérifiez aussi que l’ambiance est propre, ordonnée et rangée, que les murs ne sont pas remplis de dessins ou d’affiches, qu’il y a de la place au sol pour le travail sur tapis, que les couleurs sont neutres, harmonieuses et claires.

 

3. L’accompagnement de votre enfant

Dans ce domaine là aussi, il y a beaucoup à observer et questionner. Je vous propose les pistes suivantes :

  • Dans une ambiance Montessori, il faut suffisamment d’élèves pour que l’autonomie se mette en place, et suffisamment d’adultes pour répondre à leurs besoins. Ainsi, et traditionnellement, les groupes sont assez grands (pas moins de 25 enfants), contrairement à ce que l’on pourrait penser. En maternelle, l’éducateur devrait être accompagné d’un assistant.
  • Les âges sont mélangés suivant les phases de développement de l’enfant : 3-6 ans en maternelle, 6-12 (ou 6-9 et 9-12) en primaire (et pas selon les cycles de l’éducation nationale). Cela leur permet de développer leurs compétences sociales et d’approfondir leurs compétences cognitives de manière efficace et riche.
  • Le travail est individuel, se fait au rythme et selon les intérêts de l’enfant, pas en fonction d’un programme établi par l’éducateur.
  • Les élèves bénéficient de périodes d’au minimum 2h d’affilée pour pouvoir travailler et polariser leur attention sans se faire interrompre
  • Il n’y a pas de devoirs à domicile, ni aucun moyen de comparaison ou de compétition que ce soit pour les apprentissages ou le « comportement » (notes, bulletins, « bons points », smiley, couleurs…)
  • C’est à la pédagogie de s’adapter à l’enfant, et non l’inverse. Cela veut dire que l’éducateur observe chaque enfant pour lui proposer un milieu riche, qui correspond à ses intérêts et ses passions. Il n’y a pas non plus de normes (un âge précis pour savoir lire ou écrire).

 

Il y aurait encore tant à dire…

Lors de votre prochaine visite d’une école existante ou en ouverture, ouvrez l’œil, et le bon ! 🙂

19 mai 2017

4 responses on "Reconnaître une « vraie » école Montessori"

  1. Merci Victoria, pour cet article très intéressant et d’actualité. En tant qu’ éducatrice, ton article m’a rassuré sur certains points et m’a permi de m’interroger sur d’autres.
    A bientôt 😉

  2. Il est vrai que certaines écoles n’ont de Montessori que de nom. Très intéressant votre article. Pourriez-vous donner quelques pistes de bonne formation que l’on puisse savoir si ce sont déjà des bonnes bases car entre les formations à plein temps en présentiel et les multiples formations via internet on ne saurait savoir ?
    merci

  3. Bonjour Victoria,

    Un grand merci d’avoir souligner que l’affichage « Montessori » n’est pas une garantie absolue d’une pédagogie digne de ce nom. Merci également d’avoir dresser un bilan objectif sur la situation actuelle des écoles « Montessori » qui fleurissent un peu partout. Un tel éclairage est toujours le bienvenu dans un milieu non règlementé et souvent très flou qui laisse la place à la création de structures onéreuses mais pas forcément respectueuses de l’esprit du docteur Montessori.

Leave a Message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top
Enfance Positive © 2016 • Création et Webmaster : Céline Domecq. Tout droit réservé.
Ebook offert

Ebook offert

pour comprendre la pédagogie Montessori dans son authenticité, au-delà de ce que la mode nous montre en apparence.

Vous êtes prêt à recevoir votre Ebook! Surveillez vos mails!