La musique, c’est sa vie! Elise est musicienne, maman d’une petite fille, professeur de musique auprès d’enfants… et notre formatrice musique et danse, à Enfance Positive!
Lorsque nous avons réfléchi à ce carnaval d’articles autour du jeu, il était évident que les jeux musicaux allaient avoir leur place. Voici donc aujourd’hui les réflexions d’Elise autour de la puissance des jeux musicaux et 6 activités musicales à faire avec vos enfants (classification en fonction de l’âge).
Aucune compétence particulière n’est nécessaire pour jouer à ces jeux avec vos enfants, alors amusez-vous! 🙂

La musique a toujours occupé une place majeure dans notre société. Quelle que soit la culture, nous pouvons faire le constat qu’ elle facilite la communication et permet de rassembler les masses. La musique offre la possibilité à l’individu d’entrer en relation avec l’autre par le biais de la danse, le chant, le mouvement, le rythme, la pratique instrumentale,etc…
L’écoute d’une mélodie judicieusement choisie peut également avoir le don de nous apaiser, de nous remotiver ou de nous remémorer un souvenir. J’aime croire que chaque moment de notre vie peut être coloré par une de ces mélodies qui, à défaut de mots, nous permet de mettre un ressenti exact sur la situation….juste par des sons, des rythmes, des notes ou des vibrations.
Il n’y a pas de doute, la musique nous transporte tous, d’une manière ou d’une autre. De plus en plus de scientifiques vont même jusqu’à se demander si elle peut nous rendre plus intelligents ou avoir des effets thérapeutiques?

Notre relation aux sons commence très tôt puisque le fœtus commence à entendre à partir de la 17éme semaine de grossesse. Certaines études ont même démontré que le fœtus réagissait à la musique et aux chants de la maman. L’apprentissage de ce monde musical pourrait donc commencer avant la naissance. A ce moment là, le monde sonore du fœtus est constitué des battements du cœur de sa maman, de sa respiration mais également de vibrations et de rythmes.
Une fois parmi nous, les tout-petits restent particulièrement sensibles aux sons et à la musique. L’éveil musical est de plus en plus considéré comme un outil puissant qui va participer au bon développement cérébral de l’enfant.
Vivre une activité musicale, écouter une musique à vos côtés, autant de moyens qui seront l’occasion pour votre enfant d’enrichir son environnement et de s’ouvrir à de nouvelles perspectives. De plus, les jeux musicaux rendent possible l’interaction avec les autres. En prenant du temps pour jouer, vous accordez la priorité au plaisir d’être ensemble.
Sans oublier que, sans s’en rendre compte, votre enfant développera ainsi de nombreuses compétences : l’imagination, la créativité, l’écoute active, l’expressivité, le langage, l’autonomie, la coordination, les notions de mouvement et d’espace.

Ci-dessous, vous trouverez une série d’activités musicales à explorer avec votre enfant.
Ces activités vous permettront avant tout d’utiliser la musique comme d’un outil pédagogique pour observer et écouter votre enfant de manière différente. Il n’y a pas besoin d’être musicien pour effectuer ces activités. Alors, je vous souhaite de partager des moments de qualité avec votre enfant loin de toutes vos préoccupations quotidiennes.
Créez-vous une bulle de partage et d’amusement!

18-36 mois

« Tam-tam de l’eau »

Instaurer des activités dans votre quotidien sous forme de rituel permettra à votre enfant de se sentir sécurisé. La répétition de l’activité l’aidera à se situer dans sa journée et à savoir ce qu’il va se passer ensuite.
Alors pourquoi ne pas faire du bain un moment de partage musical ?
Je vous propose d’expérimenter la chanson « Tam-tam de l’eau » avec votre enfant. Dans le bain ou dans la piscine, invitez votre enfant à expérimenter les sons de l’eau.
Comment faire pour obtenir un son avec de l’eau ?
– Nous pouvons taper sur l’eau
– Nous pouvons secouer l’eau dans une bouteille
– Nous pouvons souffler dans l’eau (avec une paille ou sans)
– Nous pouvons verser ou transvaser l’eau.
Testez ces différents sons avec votre enfant tout en chantant la chanson ou juste le refrain (à votre convenance)

Vous trouverez cette chanson via le lien suivant :

 

« Où est le son ? »

Cachez une boîte à musique dans une pièce à l’abri du regard de l’enfant.
Le but de l’activité sera de trouver d’où vient le son. Cela développera son écoute et sa concentration.
Pour les plus grands, une variante est possible en bandant les yeux de l’enfant avec un foulard. Il devra alors trouver la personne qui joue d’un instrument. Ce petit jeu est très simple à réaliser et rencontre toujours un grand succès.

« Le jeu du chef d’orchestre »

Laissez votre enfant manipuler une série d’instruments de musique. (Maracas, tambourins, objets sonores,…) Ensuite, demandez lui d’en choisir un.
Prenez une baguette « magique » que vous pourrez éventuellement décorer avec votre enfant. Lorsque la baguette bouge, l’enfant joue de son instrument. Lorsque la baguette est déposée sur le sol, l’enfant ne peut plus jouer : Silence… Lorsque la baguette est en haut, l’enfant joue très fort. Lorsque la baguette est en bas, l’enfant joue tout doucement. Intégrez ces consignes une à une et progressivement. Une fois l’activité connue, proposez à votre enfant de faire le chef d’orchestre.

 

A partir de trois ans

La ligne silencieuse

Ce jeu va apprendre à votre enfant à se concentrer et à gérer son corps. Le but est de réaliser l’activité sans aucun bruit. Tracez une ligne sur le sol ou collez un adhésif coloré d’une distance de minimum trois mètres. Demandez à votre enfant de choisir un instrument bruyant comme les grelots ou les cloches. Un trousseau de clés peut éventuellement faire l’affaire. Le jeu consiste à marcher sur cette ligne avec l’instrument tendu devant soi, le plus lentement possible, afin de ne faire aucun bruit.

Le jeu de la statue

Je suis une grande adepte des jeux d’inhibition car cela permet à nos enfants d’apprendre à se contenir physiquement. Ils intègrent la notion du « STOP ». Le fait de vivre le « stop » en mouvement permet à l’enfant de l’intégrer corporellement pour pouvoir
l’intégrer ensuite intellectuellement. (Exemple : Intégration du « non ») Il apprend donc à se retenir. Je vous propose donc à présent un petit moment de danse à vivre en famille.
N’oubliez pas de prévoir un espace assez grand pour pouvoir bouger librement en toute sécurité.
Invitez tout le monde à danser ou juste marcher sur la musique. Lorsque la musique s’arrête, nous nous arrêtons et nous restons immobiles comme une statue.

Voici le lien d’une musique adaptée à ce jeux : « La java des statues »

 

Ce jeu peut même être expérimenté par les tout-petits. Dès qu’il est capable de se tenir assis, vous pouvez installez confortablement votre enfant dans un panier à linge. Ajoutez des coussins si nécessaire. Pour une question de sécurité, il est important que l’enfant soit capable également de se tenir sur les bords du panier. Placez une serviette sous le panier pour que ça glisse et accrochez une corde à l’avant du panier. Et hop ! C’est parti ! Faites glisser votre enfant sur la musique. Lorsque la musique s’arrête, nous arrêterons le panier de manière à ce que l’enfant sente le « stop » physiquement.

J’imite les animaux

Cette activité rencontre un immense succès lors des séances d’éveil musical que je propose à mes
élèves. Elle permet à l’enfant de développer son oreille tout en intégrant les notions d’espace, de mouvement et de vitesse. Ce jeu consiste à imiter les animaux. Voici quelques extraits musicaux : « Le carnaval des animaux » et « Le vol du bourdon ». Proposez à votre enfant de mimer l’animal dès qu’il reconnaît la musique appropriée. N’hésitez pas à alterner les musiques plus lentes et les musiques plus rapides.

Le poisson

 

La tortue

 

Le bourdon