Dans tout pile une semaine? 

C’est l’automne!

Et à cette occasion… nous préparons une fête un peu spéciale avec les enfants.

La fête de l’automne. 

Fêter l’arrivée d’une saison, c’est quelque chose de très typique dans la pédagogie Waldorf. 

C’est un moment agréable que l’on prépare et passe ensemble. 

C’est surtout une journée qui va marquer l’enfant de par les expériences qu’on va lui faire vivre. 

Et qui va lui permettre d’apprendre énormément de choses. 

Pas seulement sur le passage des saisons. 

Mais aussi sur lui (au niveau concentration, émotions ou créativité, par exemple). 

Sur sa relation aux autres (mieux vivre ensemble, résoudre ses conflits, communiquer, écouter).

Sur la faune, la flore… (bref, tout ce qui est culture générale). 

Sur son vocabulaire, la lecture… 

Mais à une condition. 

Comprendre vraiment ce qu’est une fête des saisons. 

Et comment elle devrait être constituée. 

Parce que non, ce n’est pas seulement manger un gâteau, faire un bricolage et chanter une chanson le jour J. 
(C’est ce que je vois beaucoup sur internet)

Alors ça ne mange pas de pain, hein, de faire ça. 
Entendons-nous bien. 

C’est toujours sympa et convivial de manger un bout de gâteau à la citrouille en écoutant de chouettes chansons. 

De là à dire que ça va avoir un impact sur les enfants sur tous les points que je viens de citer… 

J’en doute. 

En fait, non, je n’en doute pas. 

Parce qu’au départ, c’est ce que je faisais. 

C’est ce que je croyais que c’était, une fête des saisons. 

Et puis j’ai assisté à une « vraie » fête des saisons. 

Je mets « vraie » entre guillemets…parce qu’il n’existe pas de modèle unique. 

Mais, même si une fête des saisons est assez libre, qu’il n’y a pas de « recette » à suivre à la lettre… 

Il y a quand même des grandes notions à comprendre. 

Notamment, qu’une fête des saisons, ça se prépare. 

Avec les enfants. 
(Par pitié, ne faites surtout pas vous-même, cela n’aurait aucun sens!!!)

Pendant plusieurs jours. 
(Sans que ça prenne à chaque fois toute une journée, ça peut être uniquement quelques minutes par jour)

En faisant des activités spécifiques et variées.
(Sans que ça ne soit compliqué pour autant). 

Ces activités variées vont donc permettre à l’enfant de cheminer tout doucement, pour que le jour J, il soit « prêt ». 

Quelles catégories d’activités proposer? 

Comment les structurer? 

Comment les animer? 

Quoi proposer pour l’automne qui arrive? 

Comment lancer la table des saisons? Surtout si vous ne l’avez pas encore mise en place? 

Quoi faire au final le jour J du passage de la saison? 

Quoi organiser? Comment enchaîner les propositions pour que les enfants restent réceptifs? 

C’est justement ce que je vous montre dans mes mails quotidiens

L’équinoxe, c’est dans 7 jours. 

Ne tardez donc pas à mettre en place le nécessaire pour marquer vraiment le coup, mardi prochain!

Positivement,

Victoria