« Il n’y a pas de mauvais temps, il n’y a que des mauvais vêtements. »

J’adore ce proverbe québécois. Eux, niveau froid, ils s’y connaissent pas mal. Pourtant, leurs enfants sortent dehors… et ils ne sont pas plus malades que nos enfants européens!

Dans nos contrées un peu « frisquettes » (même si, donc, à côté des québécois on est des petits joueurs), on a vite fait d’enfermer les enfants dès que la rentrée des classes pointe son nez. Or, jouer dehors, ETRE dehors, tout simplement, est absolument VITAL pour les enfants. Pour se défouler, pour renforcer les défenses immunitaires, pour être au contact de la nature… jouer à l’extérieur a de nombreux bénéfices.

Et la bonne nouvelle du jour c’est que personne ne tombe malade car il a eu froid! C’est une croyance populaire qui a la vie dure. « Prendre froid » ne veut littéralement RIEN dire. Un enfant en bonne santé (par définition, et heureusement, la plupart des enfants le sont) ne craint absolument pas le froid. Au contraire! Il est prouvé scientifiquement que les enfants allant fréquemment dehors sont moins malades que ceux qui ne sortent pas. Le froid n’est donc plus une excuse pour sortir, dès tout petit!

En plus, la sensation de froid est « relative ». Souvent, je vois des mamans (souvent, permettez-moi la généralisation, même si les papas sont touchés également) insister pour que leur enfant mette son manteau. Elles, assises sur le banc, regardent leurs enfants courir, sauter, grimper… eux, n’ont pas froid… elles, oui. Logique: elles ne bougent pas. Leur enfant, si. Faisons confiance à nos enfants: ils mettront d’eux-mêmes leur manteau s’ils en ressentent le besoin. Ils ne sont pas fous!

Le plus important est d’avoir ce qu’il faut sous la main, en cas de sensation de froid. Car transpirer sous un manteau n’est pas non plus une solution très saine. 

 

Pourquoi jouer dehors? 

En parlant des québécois, voici une petite vidéo sur l’avantage et les bienfaits des jeux extérieurs: 

 

Au Luxembourg, nous avons même une école de la forêt. Voici un petit reportage: 

 

Jouer dehors offre donc une infinie possibilité d’expériences. De la balade en forêt à la sortie au parc, ou tout simplement le jardin… 

 

Le mot de l’éducatrice

Les enfants d’aujourd’hui manquent cruellement de contact avec la nature… Nous devrions leur permettre de sortir par tout type de temps pour leur offrir, et ce dès le plus jeune âge, la possibilité d’éprouver (entre autres) la saisonnalité. Ce qui est urgent de valoriser par les temps qui courent, c’est la découverte sensorielle de la nature. Et pour cela il n’y a pas besoin de jeu très spécifiques ! Quels adultes parmi vous ne se souvient pas d’interminables parties de cache cache dans le jardin des grands-parents, de stratégie pour construire une cabane à partir de récoltes dans le petit bois à côté de chez vous ou encore le simple plaisir de mélanger dans un tupperware dérobé dans la cuisine de vos parents de l’herbe, de la terre, des cailloux, etc sans oublier de l’eau !!!

Alors si, ce que je vous suggère c’est de créer dans vos jardins ou sur vos balcons des mud kitchen (dont vous trouverez le tuto par ici). L’éducatrice que je suis est devenue maman et éprouve un plaisir indéfinissable à constater l’usure naturelle des joggings de mon petit garçon : vive les trous, les tâches d’herbe ou de boue que même la machine à laver ne parvient pas à éliminer !!

 

Nos jeux d’extérieur préférés

Pour enrichir l’espace extérieur de vos enfants (et même en hiver!!!), voici nos jeux préférés: 

0-6 ans

Tente, tunnel, piscine à balles

Balançoire

Molkky

Jeu de quilles

Chariot de marche

Draisienne

6 ans et +

Jeu du criquet

Twister

Cible et balle velcro

Chamboule tout