En tant que passionnées d’histoires, de littérature jeunesse et de livres, nous avons le plaisir de vous parler de notre dernière trouvaille en matière d’histoire à vivre : le tablier à histoires !

Marjory affectionne tout particulièrement cet outil car tout comme le kamishibaï il offre un éventail d’utilisation très large qui n’a pour limite celle de votre imagination ! Quant à moi, j’ai eu l’occasion de le tester à maintes reprises, et les résultats sont incroyables tant cet outil provoque la fascination et l’émerveillement des enfants. 

Le tablier à histoires : késako

Voilà un support qui vous permettra de mettre en jeu, de théâtraliser vos histoires et donc de captiver l’attention des enfants. En effet, au fil de votre histoire vous allez sortir des personnages, des animaux, des peluches, des objets insolites de vos poches créant la surprise et hypnotisant les enfants. Je vous garantis de longs moments à conter, raconter, imaginer, inventer à partir des histoires des enfants, etc.

Notre tablier en photo ci-contre a été conçu par notre couturière. En revanche, si vous disposez de talents de couture, il vous suffit de vous munir d’un tablier uni acheté au rayon matériel de cuisine de votre supermarché (ou fabriqué par vos soins), sur lequel vous allez coudre 6 à 10 pochettes de différentes couleurs en coton ou feutrine. Nos pochettes mesurent 20cm par 14cm, vous êtes libre de les dimensionner au gré de vos envies et besoins !

Quelques suggestions de comptines

A la base cet outil est un tablier à comptines. Dans ce cas, vous pouvez ranger dans chaque poche une peluche, une figurine, une marionnette qui illustre une comptine. Vous matérialiserez ainsi autant de comptines que votre tablier dispose de poches.
Si le tablier est adapté à la taille de l’enfant, il peut lui-même animer ce temps comptine.
Le cas échéant, l’enfant volontaire montre une poche de votre tablier, découvre ce qui est caché à l’intérieur et chante avec vous s’il le souhaite.

6 comptines illustrées (de haut en bas, de gauche à droite) :

  • Nagawika de Pierre CHENE (lien)
  • Savez-vous planter les choux ?, de Serge MAZERES (lien)
  • J’ai une maison pleine de fenêtres, d’Anne SYLVESTRE (lien)
  • Je reprends ma valise (lien)
  • Le beau tambour, d’Henri DES (lien)
  • Maman je t’aime, d’Henri DES (lien)

La ferme de Mathurin, de auteur anonyme, 1917 (version anglaise : Old MacDonald had a farm).

Quelques suggestions d’histoires

Sur le même principe que les comptines, cachez dans chaque poche un personnage, une peluche, une figurine, un objet insolite qui illustre une histoire. S’offre alors à vous différentes techniques pour raconter l’histoire :

  • Vous vous l’appropriez et vous la racontez à partir de l’objet caché dans la poche,
  • Vous avez à portée de main le livre et vous le racontez en l’animant avec votre objet caché.

Ainsi, vous pouvez raconter autant d’histoires que votre tablier dispose de poches.      

6 histoires présentées (de haut en bas et de gauche à droite) :

  • La chasse à l’ours, Michael ROSEN, édition Kaléidoscope, 1997.
  • Flânerie dans le sous-bois, Frédérique FRAISSE, éditions Quatre Fleuves, 2018.
  • La sieste, Alain SERRES, éditions Rue du monde, 2013.
  • Mais où est Momo ?, Andrew KNAPP, éditions les Grandes Personnes, 2018.
  • La couleur des émotions, Anna LLENAS, éditions Quatre Fleuves, 2012.
  • Une coccinelle sur un brin d’herbe, Ethel RAVIDAT, éditions Lilavril, 2018.

Tablier à histoires façon raconte-tapis

Vous pourriez également choisir d’animer une seule histoire en sélectionnant différents objets : figurines, peluches, éléments en bois, dessin sur feuille, pliage origami, etc que vous cachez dans vos différentes poches. De fait, vous racontez l’histoire en sortant les différents objets au gré de votre récit. Ici, je vous conseille de d’assimiler l’histoire de sorte à ne pas utiliser le livre. De fait, en théâtralisant l’histoire vous offrez à l’enfant la possibilité d’entrer totalement dans l’univers animé du récit. Une fois les objets sortis, ils peuvent être disposés sur un tapis permettant ainsi aux enfants de les manipuler. Avec de grandes chances ils rejoueront et s’approprieront l’histoire que vous venez de conter.

 

Histoire présentée :
La grenouille à grande bouche, Francine VIDAL, éditions Didier Jeunesse, 2009.

Histoire présentée :
Le gang des affreux, Julia DONALDSON, éditions Galimard Jeunesse, 2017.

Histoire présentée :
Merci le vent!, Edouard MANCEAU, éditions Milan, 2011.

Vous pourriez choisir de laisser ces tabliers, une fois animés, à disposition des enfants de sorte à ce qu’ils intègrent l’histoire en la rejouant autant de fois qu’ils le souhaitent. A coup sûr, de nouvelles histoires vont apparaître, tendez l’oreille !

 

Tablier aux milles suggestions

Comme je vous le disais, je suis une adepte inconditionnelle de ce tablier car il peut être prétexte à une multitude de propositions ! Il deviendra votre blouse de travail aux mille surprises !

  • Découvrir des cultures différentes
    Si vous partez prochainement en vacances, si vous accueillez un enfant d’une nationalité différente (dans le cadre d’une école ou d’une crèche, par exemple), si vous souhaitez faire découvrir les pays d’Europe ou ceux que vous voulez… le tablier à histoires se transforme en support à découvertes et discussions!
    Si vous travaillez autour d’un pays, par exemple, vous pourriez de fait cacher le drapeau du pays, différentes photos (ou figurines) de monuments, de paysages, de familles, de plats et tenues typiques, une clé USB avec quelques musiques typiques, etc. Une fois que vous avez présenté le contenu de votre tablier aux enfants, vous pouvez afficher à hauteur de regard des enfants les différentes photos présentées afin qu’ils puissent y revenir au gré de leurs envies. 
    Avec les continents, il est possible de cacher des animaux par exemple. 

Pays présenté ici : la Grèce.

Trois livres (de haut en bas et de gauche à droite) :

  • Mon premier livre sur les enfants du monde, Eleonora BARSOTTI, éditions Piccolia, 2009, p 20-21.
  • Mes plus belles chansons du monde, Elsa FOUQUIER, éditions Gallimard Jeunesse Eveil musical, 2012, p 2.
  • Les instruments de musique du monde, Sylvie BEDNAR, Lise HERZOG, éditions De la Martinière Jeunesse, 2011, p 123.

Drapeau de la Grèce, images téléchargées de Tzaziki, du Parthénon et des maisons traditionnelles de l’île de Santorin.

  • Lors d’une excursion en forêt votre tablier pourrait servir de support à une chasse au trésor grandeur nature ! Au préalable vous cachez dans les poches différents matériaux que l’enfant est susceptible de trouver au gré de sa promenade. C’est encore mieux si chaque enfant possède son tablier !

 

Pourquoi adorons-nous tant le tablier à histoires? 

Cet outil vous permet d’aborder les temps chansons ou histoires différemment. Vous pourrez facilement les mettre en scène, créer l’effet de surprise, théâtraliser l’histoire à partir de simples supports et captiver l’intérêt des enfants, à partir du moment où vous répondez à un besoin clairement identifié. Libre à vous d’inclure votre tablier à histoires à toutes vos propositions, il peut se révéler indispensable !

Cet outil va alimenter l’imaginaire de l’enfant, soutenir sa créativité, développer son langage et enrichir son vocabulaire, sans en oublier la dimension plurilingue ! En effet, le support visuel des objets qui mettent en scène l’histoire soutient la compréhension de l’enfant qui ne parlerait pas la langue véhiculaire de l’histoire. Grâce à la répétition, l’enfant enrichira progressivement son vocabulaire dans la langue qu’il ne maîtrise pas et se sentira de plus en plus à l’aise pour la parler. Cet outil soutient également l’estime de soi de l’enfant et la confiance en soi : ça n’est pas une mince affaire de chanter ou raconter une histoire devant d’autres personnes.

Alors pourquoi se priver de cet outil si riche, qui offrent tant de potentiel créatif, tant pour vous que pour les enfants? Lancez-vous et n’hésitez pas à nous partager vos expériences !

Cet article vous a plu et vous a donné envie d’apprendre à raconter des histoires autrement qu’avec un livre? 
Je vous invite à nous rejoindre dans notre formation « Histoires à vivre et à raconter ». Vous pourrez manipuler le tablier à histoires… et une dizaine d’autres outils!