Noël ou pas Noël, impossible d’échapper à un truc en ce moment.

La « magie de Noël ». 

Et ça m’a donné envie de rebondir sur des sujets qui me tiennent à coeur. 

L’émerveillement. 

L’enthousiasme. 

Les paillettes dans les yeux. 

Les papillons dans le ventre. 

Pourquoi ça me tient à coeur? 

Parce qu’il n’y a rien de meilleur dans la vie que de faire ce qu’on aime. 

Et d’aimer ce qu’on fait. 

S’il devait y avoir une définition du bonheur, ça en ferait clairement partie. 

Mais pas seulement. 

Pour être bon, réellement bon dans quelque chose, il y a un prérequis. 

Aimer ça. 

Personne n’est réellement bon dans quelque chose qui ne le fait pas vibrer. 

Pourquoi? 

Parce qu’on fonctionne tous à l’enthousiasme!

Tous. 

Y compris les enfants. 

Cela peut paraître évident. 

Pourquoi alors reprocher à un enfant de n’avoir des bonnes notes que dans les matières qu’il aime? 

Puisque nous ne faisons rien d’autre que cela, nous, adulte. 

Même un « cancre » peut devenir bon élève…. s’il se passionne pour ce qu’il étudie. 

Et qu’il est accompagné correctement, cela va sans dire. 

Mais donc. 

L’enthousiasme est le moteur de l’être humain. 

Il devrait être notre obsession, à nous adultes. 

Plutôt que de se demander comment transmettre une notion, nous devrions nous demander comment passionner l’enfant pour ce sujet. 

Comment devenir un passeur de passion. 

Un provocateur d’enthousiasme. 

Un émerveilleur. 

Clairement, il existe des méthodes abordables pour émerveiller les enfants. 

Pas seulement à Noël. 

Mais tous les jours de l’année. 

Et si vous souhaitez savoir comment devenir un provocateur d’enthousiasme? 

Comment faciliter les apprentissages de l’enfant, et l’intéresser à des domaines vers lesquels il ne va pas forcément de lui-même? 

Comment développer la créativité des enfants? 

Regardez cette formation: Installer des Loose Parts chez toi et dans sa classe. 

Elle peut littéralement transformer les enfants. 

Et propose des activités nouvelles, innovantes, écologiques et très créatives. 

A l’intérieur? 

Tout pour devenir un provocateur d’enthousiasme. 

Et en 2020, je vous parlerai de la manière de provoquer l’enthousiasme des enfants sur des domaines aussi « particuliers » que la grammaire, l’orthographe, les tables de multiplication, le calcul mental…

Pour vous aider à aller plus loin que ce que vous voyez sur les réseaux, 

Positivement, 

Victoria