Avant tout, merci de vos retours sur le livret de Loose Parts!

Vous avez été nombreuses à me dire que vous ne pensiez pas que l’on pouvait faire autant de choses et aborder autant de domaines avec ce matériel extraordinaire…

Et sans que les enfants aient en plus l’impression de travailler, c’est ça qui est fou. 

Dans le livret, je vous montrais une photo d’un petit garçon en train de faire de la numération. 

Et j’ai écrit que je l’utilise en complément d’un matériel Montessori. 

(En l’occurrence, chiffres et jetons, pour celles qui connaissent) 

Du coup, vous avez été nombreuses à me demander: mais alors, comment mixer Montessori et les Loose Parts? 

Faire une étagère à part? 

Les mélanger dans l’étagère? 

Comment faire quand on n’a pas beaucoup de place? 

Et comment éviter que ça ne soit pas le bazar? 

Toutes ces questions, j’y réponds dans la vidéo bonus de la formation en ligne. 

Mais ce que je peux vous dire déjà, c’est que tout dépend de vos objectifs

Et pour ça, il y a des questions, essentielles, à se poser. 

Oui, je sais. 

Vous venez avec des questions, et moi, plutôt que de vous donner des réponses, je vous dis que vous devez encore vous poser des questions. 

Sauf qu’il n’y a que comme ça que vous pourrez savoir comment, chez vous, en fonction de vos enfants, vous allez pouvoir mixer les Loose Parts avec le reste de ce que vous avez déjà mis en place. 

Ce n’est pas compliqué. 

Mais cela demande juste de se poser un peu et de réfléchir

Les questions à se poser, les voici:  

Est-ce que vous voulez susciter l’enthousiasme pour un matériel, une activité, un domaine… que l’enfant a plutôt tendance à ignorer ou à ne pas approfondir? 

Est-ce que vous voulez introduire la notion de façon ludique pour qu’il ait une bonne expérience de la matière, et donc n’ait pas d’appréhension pour le travail plus structuré avec le matériel Montessori (ou tout autre matériel!)? 

Et/Ou est-ce que vous voulez proposer une manipulation en parallèle? 

Est-ce que vous voulez proposer des collections à utiliser AVEC le matériel Montessori? 

Ou est-ce que c’est plutôt une révision des concepts après manipulation dont l’enfant a besoin? 
(De revoir la matière mais différemment, et sans avoir l’impression qu’il retravaille une énième fois la même chose)

Est-ce que c’est un approfondissement que vous voulez lui proposer? 

Oui, je sais, ça fait beaucoup de questions. 

Mais elles sont essentielles, ces questions. 

Pour pouvoir répondre à la question: comment mixer les deux approches? 

Pourquoi? 

Parce qu’un énième point commun entre Montessori et Reggio (dont sont issus les Loose Parts)… 

C’est que ce ne sont pas des « méthodes » d’éducation. 

Méthode au sens: il suffit de suivre la recette et abracadabra on a un gâteau. 

Les deux pédagogies, comme toutes les pédagogies alternatives, demandent une réflexion, une remise en question. 

De se poser deux minutes avant de mettre des coquillages, des bouts de bois et des pommes de pins dans un panier. 

Et abracadabra dans l’étagère. 

Parce que sinon?

Abracadabra oui, mais abracadabra aussitôt oubliés. Détruits. Jetés. Pas rangés. Délaissés. Oubliés. 

Venez jeter un petit coup d’oeil ici

Vous allez recevoir chaque jour un mail qui vous en dit un peu plus!

Positivement,

Victoria