La pédagogie du dehors… un moyen très efficace pour permettre aux enfants d’apprendre dans le plaisir, le respect de toutes les intelligences humaines… et de lutter contre le syndrome du manque de nature.

Ok, mais concrètement, comment faire? Quelles activités proposer? Comment commencer? Comment s’y prendre… 

Parce que les enfants en ont marre des devoirs sur feuille, qu’ils ont du mal à se concentrer ou à garder la motivation sur ce qu’ils font… mais que vous ne savez pas comment les aider au travers de l’extérieur pour les aider à recontacter leur motivation. 

Parce qu’ils se découragent vite, pensent être « nuls »… et qu’à part insister et répéter, vous ne parvenez pas à réellement trouver de solution avec les méthodes « directes » que vous employez (et qui ne fonctionnent jamais… jamais, avec les enfants! La pédagogie du dehors permet de passer par la bande, et c’est pour ça que ça fonctionne!)

Parce qu’ils sont nerveux et agités, et que ça joue sur leurs apprentissages… et que vous avez bien vu que la nature joue un rôle de régulateur… mais quoi faire à part les faire courir et jouer dehors? (ce qui ne fonctionne d’ailleurs pas toujours). 

Parce qu’ils adorent être dehors, et que vous ne savez pas trop comment lier ça avec les apprentissages, ou quoi faire d’autre à part des balades, un herbier ou collecter des trésors. 

Parce que vous habitez en ville ou dans une région où sortir toute l’année vous semble compliqué. 

Parce que vous connaissez la pédagogie du dehors, ou vous la découvrez, et que vous avez vraiment compris le potentiel extraordinaire que cela peut avoir pour les enfants, pour prévenir ou guérir les problèmes… mais de nouveau, comment commencer concrètement? 

Voici les premières étapes: 

1. Simplement… sortir. 
ça paraît bête comme chou hein… 
Mais parfois, il se passe des jours, voire des semaines, sans sortir. Surtout quand on habite en ville, qu’on est à l’école, qu’on a un emploi du temps chargé. 
Le minimum minimorendum, c’est une fois par semaine. 
L’idéal, c’est tous les jours. 

2. Etre dehors
C’est quoi la différence avec le premier point? 
Etre dehors, ce n’est pas la même chose que faire quelque chose dehors. 
Prenez du temps pour « être » dehors. 
Cela va vous permettre de mettre en place le prérequis absolu pour toutes les activités que l’on va ensuite proposer aux enfants. 
Sans ça, impossible de faire les choses dans le bon ordre et de récolter les infos pour créer des activités qui vont faire mouche. 

3. Lancer les premières activités
Dans la rue, le parc, le jardin, la forêt… 
Pas besoin d’être en pleine nature. 
Ces activités, nous allons les concevoir, les imaginer et les lancer en fonction de ce que nous aurons compris de l’étape précédente. 

4. Aménager votre extérieur
En respectant les 8 intelligences, et en pensant l’extérieur comme la prolongation de votre espace intérieur. 
Pas besoin de 20 ares de terrain. On peut même le faire sur un balcon. Même en partant de zéro. 

5. Utiliser les trésors de l’extérieur à l’intérieur
Le cycle de vie d’une plante, la forme d’une feuille, l’évolution du têtard, les animaux en hiver, les empreintes…
Mais aussi la lecture, l’écriture, les maths…
Tout peut être utilisé pour supporter, ancrer et accompagner les apprentissages de l’enfant. 
En reprenant les trésors et les expériences vécues dehors. 

Comment mettre en place le prérquis aux activités lors de vos sorties? 

Comment vous assurer que l’activité que vous allez proposer va faire mouche et développer l’intérêt, la motivation, la concentration et les compétences visées? 

Comment lancer les premières activités? 

Comment concrètement aménager l’extérieur pour respecter et nourrir les 8 types d’intelligence de vos enfants ou de vos élèves? 

Comment utiliser les trésors de la nature à l’intérieur? 

Quelles activités proposer à l’extérieur comme à l’intérieur? 

Comment s’inspirer des pédagogies actives (Montessori, Waldorf, Reggio) et de la pédagogie du dehors pour proposer des activités qui vont faire mouche? 

Tout ça, je vous le montre, vous l’explique dans mes mails quotidiens, 100% gratuits… C’est par ici

Positivement,

Victoria