Hérisson en boulettes de papier brun. 

Arbres faits avec des empreintes de main dans des feuilles oranges. 

Ecureuils à base de rouleaux de papier toilette. 

Pommes de pins déguisées en hiboux. 

Il vous suffit de chercher « bricolages automne » dans Google pour trouver tout ces trucs… inutiles

Et que j’aimerais, une bonne fois pour toutes, voir disparaître des profils FB de mes connaissances, mamans, éduc, ass mat, instit…………..

Pourquoi? 

Parce qu’un bricolage, fondamentalement, c’est en fait tout… sauf créatif! 

C’est même la cata totale au niveau créativité. 

Le degré 0 de la créativité. 

La platitude absolue. 

Un électrocardiogramme plat. 

De même que: 

… Le cours d’arts plastiques du vendredi, où tout le monde doit dessiner un animal imaginaire, construire une boîte, faire de l’argile….

… Les colliers de nouilles, les porte-clefs et cartes pour la fête des mères, des pères, Noël….

… Les cahiers de coloriages du commerce…

etc

Ces activités peuvent être utiles pour apprendre à l’enfant à respecter un processus fait d’étapes, suivre des indications… 

Mais on ne peut pas être créatif en suivant les idées d’un autre. 

Parce que pour être créatif, il faut avant tout… être libre. 

Et quand on voit les « bricolages » alignés en rangs d’oignons dans les crèches et les écoles, tous identiques au trait près…

On n’a pas besoin d’être un grand spécialiste pour se dire que l’enfant n’a pas vraiment eu son mot à dire.

Pourquoi faut-il être libre pour être créatif? 

Parce qu’il n’y a que comme ça que vous allez trouver ce qui va faire que vous serez créatif: votre voix créative. 

Walt Disney était un grand créatif. 

Mais Mark Zuckerberg, Cristiano Ronaldo, Albert Einstein ou Paul Bocuse… aussi. 

Si, si. 

Chacun dans leur domaine. 
Chacun à leur manière. 

C’est sûr que si vous demandez à Mark de faire de la pâtisserie, à Albert de faire du foot ou à Bocuse de créer un nouvel outil informatique…
On serait pas rendus.

En fait, on peut tous être créatifs. 

A 2 conditions:

… Qu’on ait la possibilité de trouver notre façon à nous d’être créatif.
Notre « voix » créative. 
Celle qui exprime le mieux nos pensées, nos ressentis, nos réflexions, qui nous sommes. 

… Que l’on ait l’occasion de s’exprimer à travers cette voix pour développer tous les projets que l’on porte. 

Dans les deux cas? 

Il faut être libre. 

Seulement voilà. 

Quand on a compris qu’il fallait arrêter les bricolages… 

En général, on ne sait pas trop quoi faire d’autre à la place. 

Ou alors on balance tout plein de matos sur une table ou dans une étagère. 

(Laissez-moi vous dire, si vous ne l’avez pas encore fait, que ça va être le carnage). 

Parce que si l’enfant doit être libre pour être créatif…

Il doit aussi évoluer dans un environnement structuré. 

En gros, bénéficier d’une expérience où liberté et structure vont se côtoyer. 

Liberté et discipline sont les deux faces d’une même médaille, selon Maria Montessori. 

Et on le retrouve vraiment ici. 

Cela vous simple impossible ou compliqué? 

Pas du tout! 

Du moins quand on a compris quel principe de la pédagogie Montessori il est possible de détourner pour installer une étagère créative qui permette aux enfants d’être libres tout en étant soutenus dans leur démarche créative. 

Parce que c’est quand même une pédagogie très structurée (mais pas rigide!), qui sécurise les enfants. 

Et quand les enfants sont sécurisés, ils peuvent explorer de façon constructive, sans tout casser, salir…

Quand j’ai commencé à utiliser ce principe dans mon coin artistique? 

Les choses ont vraiment changé pour moi, et surtout pour les enfants que j’accompagnais: 

… Plaisir à explorer le petit matériel que je mettais à disposition, en réalisant de grandes oeuvres pendant parfois de très longs moments
(Et leur concentration qui a fait un bon de folie!)

… De l’entrain à résoudre des énigmes, à se lancer dans des projets divers ou relever des challenges
(Parce que ça aussi, c’est de la créativité… qu’ils ont été capables de projeter sur autre chose que de la peinture, et notamment sur leurs travaux)

… Une meilleure gestion émotionnelle, et donc moins de tensions, moins de conflits, moins de « bêtises ». 
(Logique, quand on découvre son moyen d’expression favori, il est plus facile de s’exprimer autrement qu’avec des mots!)

 Et des réalisations artistiques qui, pardonnez-moi, avaient quand même une autre tronche que ces bricolages en mode « série sortie d’usine ». 

Allier liberté et discipline…

C’est la première étape de la méthode que j’ai mise sur pied il y a quelques années pour peaufiner mon coin artistique. 

Il vous est possible également d’obtenir ces résultats. 

D’aider les enfants à devenir (ou rester!) réellement créatifs. 

En arrêtant les bricolage. 

Et en installant une étagère créative suffisamment structurante pour sécuriser les enfants, mais dont l’utilisation est suffisamment libre pour qu’ils découvrent leur voix créative. 

Pour ce faire, il y a des essentiels, comme:

… Ce que vous devez savoir sur la créativité pour découvrir le langage d’expression de chaque enfant
(Et quelles activités proposer pour que tout le monde s’y retrouve)

… La technique issue de la pédagogie Montessori pour structurer les activités et faire en sorte que le lancement de votre étagère créative se fasse dans la tranquilité.
(Et surtout que cet ordre supporte le déploiement de la créativité des enfants, parce qu’il va les rassurer et les sécuriser en leur donnant des points de repères clairs et évidents). 

… Les points d’observation à repérer pour savoir quand faire évoluer votre étagère vers plus de souplesse
(Et surtout ne pas freiner la créativité des enfants avec une étagère qui ne répond plus à leur stade de développement)

… Comment vous inspirer des « arts corner » de l’approche Reggio pour proposer un coin artistique redoutablement engageant. 

Mais aussi…
… Comment développer la culture générale artistique des enfants grâce à des outils Montessori 
… Comment proposer une bibliothèque artistique pertinente et créer des animations pédagogiques passionnantes autour de ces livres

Tout ça? 

Je vous en parle dans mes mails quotidiens, 100% gratuits. 

Positivement,

Victoria