Une des questions qui m’a été posée ce matin: 

Waldorf, ça a l’air génial… mais à partir de quel âge on peut commencer? Avec des tout-petits, c’est faisable? 

La réponse est simple.

Oui, un grand OUI!

On peut commencer… dès tout bébé en fait. 

Les adaptations? 

Elles sont assez simples, et je dirais qu’il y en a principalement deux. 

1e règle: Veillez à la taille des objets. 

Comme pour les Loose Parts (approche Reggio), faites en sorte que les objets proposés fassent la taille du poing de votre enfant ou des enfants que vous accueillez. 

Cela évitera tout risque d’ingestion, et permettra aux jeunes enfants de faire ce pour quoi ils sont programmés: mettre en bouche. 

Les objets, symboles, animaux etc… que vous placerez sur votre table des saisons devront donc respecter ce principe (+ faites attention aux petites parties qui pourraient se détacher). 

2e règle: restez dans un univers réaliste. 

Mais vous savez quoi? 

C’est valable jusque 6 ans, grosso modo. 

Et comme je suis hyper imprégnée de neurosciences (et de pédagogie Montessori), mon guide c’est le développement du cerveau. 

Ainsi, tant que l’enfant ne fait pas la différence entre la fiction et la réalité, j’évite les contes et légendes, les personnages imaginaires etc… 

Vous allez me dire… 

Mais alors, dans Waldorf, si on enlève les fées, les lutins, les nains et autres personnages de ce type… il ne reste plus rien ?!?!?!?!?

Si, si… il reste des dizaines de possibilités. 

Les animaux, les personnages, les décors… Il y a pleins de choses à faire. 

Je vous en parle ici

Positivement, 

Victoria